En quoi l’ AdBlue est-il écologique ?

pistolet-adblue

Face à des normes anti-pollution de plus en plus exigeantes, les fabricants de véhicules se sont trouvés dans l’obligation de trouver des solutions afin d’apporter une amélioration au niveau de leur transition énergétique. Le pot catalytique ainsi que le filtre à particule ont été des approches de solutions parmi tant d’autres. La plus récente des solutions est l’additif AdBlue dont l’utilisation est faite sur les moteurs de type Diesel. En quoi l’AdBlue est-il écologique ?

L’AdBlue, qu’est-ce que c’est ?

bidon adblueLe site de l’entreprise pétrolière française Total présente l’AdBlue de la façon suivante : « L’AdBlue® est une solution aqueuse composée à 32,5% d’urée et à 67,5% d’eau déminéralisée. Son utilisation permet de transformer 85% des polluants (oxydes d’azote, appelés NOx) en vapeur d’eau et azote inoffensif. L’AdBlue® est utilisé par les véhicules équipés de la technologie SCR. » L’AdBlue a été développé en 2005 par les constructeurs de poids lourds afin de préserver l’environnement et de contourner la taxe diesel faite obligatoire par le gouvernement. Lorsque cette substance est injectée dans les gaz d’échappement, elle permet de diminuer les émissions d’oxydes d’azote (Nox) et au camion d’être ainsi en règle vis-à-vis des normes européennes jusqu’au niveau 6.

L’AdBlue, comment ça fonctionne ?

L’injection du produit au niveau des gaz d’échappement déclenche une réaction chimique à l’intérieur du catalyseur des moteurs de type diesel. Cela offre la possibilité de diminuer considérablement les émissions polluantes des gaz d’échappement. En fait, la composition en urée de l’AdBlue fait que lorsqu’il entre en contact avec les gaz d’échappement, il y a de l’ammoniaque qui se forme. C’est cette réaction chimique qui permet une décomposition de l’intégralité des oxydes d’azote (Nox). Ces derniers qui sont en temps normal des composantes toxiques, deviennent de la vapeur d’eau (H2O) et de l’azote (N) qui n’ont aucun effet néfaste sur l’environnement.

La technologie SCR (Selective Catalytic Reduction), en français Réduction Catalytique Sélective), ainsi que l’usage de l’additif AdBlue commence à se répandre au niveau de toutes les catégories de voitures que ce soit les 4×4, les minibus, les camping-cars, etc.

Par conséquent, actuellement des constructeurs automobiles tels que Toyota, Renault, Peugeot, Mercedes Benz, Volkswagen, Citroën, Audi, BMW, General Motors, Opel, Ford, ou encore Mazda proposent déjà quelques modèles de leurs véhicules qui sont adaptés à l’utilisation de l’AdBlue.

Bien que l’AdBlue soit un additif, il ne se mélange pas directement au gasoil comme d’autres produits de ce type. Les voitures sur lesquelles il n’est pas possible d’en faire l’usage sont pourvues d’un réservoir spécial que le conducteur devra remplir. Un peu comme avec l’essence, lorsque le réservoir est vide, cela est notifié via un témoin d’alerte qui se trouve sur le tableau de bord.

Comment acheter l’Adblue, cette solution si écologique

Pour vous procurer de l’AdBlue, vous avez deux possibilités. Vous pouvez faire recours à votre concessionnaire afin qu’il s’en occupe pour vous ou de manière plus efficace et économique faire un tour à une station d’essence pour faire le plein. Vous pouvez aussi en faire l’achat en ligne sur certaines plateformes spécialisées.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *